Rechercher

Pourquoi lancer une campagne sur la iatrogénie ?

En France, chaque année les accidents liés aux médicaments occasionnent plus de 7500 décès et plus de 130 000 hospitalisations. Explications et causes de ce problème de santé publique encore mal connu.






Pourquoi lancer une campagne sur la iatrogénie ?

Les accidents iatrogéniques chez les personnes âgées de plus de 65 ans représentent 10 à 20% des admissions aux urgences, 3,4% des hospitalisations.


Ces accidents peuvent se révéler par un malaise, une chute, une hémorragie, des troubles digestifs plus ou moins graves qui peuvent conduire à l’hospitalisation. Le lien de causalité entre le ou les traitements, une action ou une interaction médicamenteuse et l’accident n’est pas toujours facile à établir. Trouver l’origine de la chute, de l’hémorragie, etc. peut ressembler parfois à une véritable « enquête » tant les facteurs entrant en jeu sont multiples (environnement, alimentation, traitements, observance, etc.).


« Avec vos médicaments, restez maître du jeu »


C’est pourquoi l’Assurance Maladie lance une campagne de prévention régionale qui s’adresse en priorité aux personnes âgées polymédiquées de plus de 65 ans et par extension aux aidants, à la famille, aux proches.

A travers plusieurs supports : affiches et dépliants chez les médecins et les pharmaciens, site internet, mailing, vidéos, l’Assurance Maladie des Pays-de-la-Loire rappelle les 10 réflexes fondamentaux à adopter face aux médicaments pour éviter l’accident et rester "maître du jeu".


En quelques chiffres



CHU_Nantes_logo.png
Logo_URPS.jpg
Logo_URML.jpg
Logo_confluent_hopitale_prive.jpg